Dans le Nord, les centres sociaux ont une histoire plurielle, variant en fonction de leur territoire d’implantation. En ce qui concerne le Valenciennois, son passé minier et industriel n’a pas manqué de marquer leur histoire et déterminer leur implantation.

Il est à noter également que l’aide américaine apportée à l’Etat dans la reconstruction de l’après-guerre, via le plan Marshall, est relativement marquante.

L’ACSRV trouve quant à elle ses origines, dans la création d’une première association en 1955 : « l’association des centres familiaux de l’arrondissement de Valenciennes. » Celle-ci est créée à l’initiative d’associations d’intervention sociale et humanitaire, de financeurs privés, de la ville de Valenciennes, la CAF, et de regroupement de bailleurs sociaux.

Le but premier de cette association est alors la création et la gestion d’équipement sur le territoire. Ce premier jalon historique nous donne déjà quelques éléments d’analyse à retenir ; la notion d’arrondissement est déjà présente ; l’impulsion associative n’est pas encore à l’initiative d’habitants et on parle de « centres familiaux ».

Durant cette même période, deux événements marquants sont à retenir :

✔ Une volonté d’ouverture vers « la place des habitants » s’impose et la création de « comité d’usagers » est décidée en 1964

✔ Suite à des lourdes difficultés financières de l’association des centres familiaux, la CAF décide de changer de stratégie et propose une réorganisation autour de la création d’une nouvelle association : l’Association des Centres Sociaux de la Région de Valenciennes ACSRV.

Cette création est rendue effective en 1967, et le président fondateur en sera G.DEHOVE, également président de l’époque de la CAF de Valenciennes.

Dès lors, l’association entre dans une nouvelle ère, notamment marquée de 2 éléments :

Une gouvernance élargie : le conseil d’administration ouvre des places aux municipalités, à des services de l’Etat (DDASS, jeunesse et sport), les organismes bailleurs, et un représentant de comité d’usagers par centre social.

Les premières professionnalisations des centres sociaux avec l’embauche des premiers personnels et l’arrivé des poste B, financés par le Département.

La période de création de centres sociaux continue, boostée notamment par la mise en place de la nouvelle procédure d’agrément des centres sociaux ouvrant droit à la prestation « animation collective famille ».

Création de la Ludothèque du « Petit Poucet ». Avec la création de cet équipement itinérant, l’ACSRV répond aux besoins du territoire, par l’adaptation, l’accompagnement, la qualification et la mobilité. Cette structure d’animation, reconnu comme « pôle d’excellence » par la CAF est en capacité d’intervenir et d’accompagner des projets de développement autour du jeu, sur les territoires de 2 agglomérations.

 

Les dates de créations

1955

Association des centres familiaux de l’arrondissement de Valenciennes
Création CS Faubourg de Cambrai, Valenciennes

1962

Création CS Lomprez Chase Royale, Valenciennes

1965 / 1984

Création CS de Beuvrages

1966

Création CS Floralies, Marly

1967

Création Association des Centres Sociaux de la Région de Valenciennes ACSRV

1970

Création CS du Fbg du Château, Denain

1971

Création Haltes garderies, Denain et Marly

1972

Création CS AGORA, Douchy les Mines

1975

Création MQ Fbg de Lille, Valenciennes

1975

Création CS de Condé sur Escaut

1976

Création CS de Dutemple, Valenciennes

1986 / 1987

Création MQ St Waast, Valenciennes

1986 / 1987

Création CS Briquette, Marly

1996

Création Ludothèque du Petit Poucet

2009

Création CS de Vieux Condé

2012

Intégration, MQ St Saulve

2014

Création du CS de Fresnes sur Escaut

2015

Intégration de la maison quartier Solance Tonini Denain

2016

Création CS intercommunal Le Phare (Onnaing, Vicq, Quarouble)

2017

Intégration CS Agate Escaupont